mercredi 28 février 2007

Les amis d'Émile (54)

28/02/07 Comment vous décrire une journée comme celle d'aujourd'hui? Je peux sûrement commencer en vous disant que j'aimerais en vivre le moins possible durant les deux prochaines années parce qu'elles sont épuisantes... Elle avait pourtant assez bien commencé avec papa. Émile ne souriait pas mais gardait des yeux clairs et réclamait son petit déjeuner. Lors de mon arrivée, vers 8h15, il est couché dans son lit et écoute la télévision. Il est amorphe et ne répond pas à mes questions. Il chigne et semble être inconfortable. Mon Dieu qu'il a l'air anxieux!!! J'essaie de le réconforter mais il s'agite et ne me répond toujours pas. Même ses grand-mères qui sont venus à tour de rôle ne réussissent pas à le faire réagir. Il souffre tellement. C'est intolérable de le voir ainsi et de ne pouvoir rien faire. Après le diner, je téléphone à la massothérapeute de Leucan, Josée Bouchard, afin qu'elle vienne prodiguer un massage à Émile pour l'aider à relaxer. Il se laisse approcher, effleurer mais sans plus. Il redevient inconfortable malgré une selle très abondante et deux rôties avec du beurre. Après le départ de la massothérapeute, de tante Suzanne (petite soeur cadette de Charlotte) et son ami Pierre (père Noël en vacances), d'André Drapeau, l'aumônier de l'hôpital et ami, il finit par s'endormir un peu. Mais le tube de Levine fait son oeuvre et le réveille en sursaut. Encore une crise de panique où Émile semble très inconfortable et ne répond pas à nos questions...J'en conclus qu'il a besoin d'aller au toilette mais une fois bien installé, rien ne se passe. C'est alors que j'ai une illumination! Tout d'un coup, au lieu de dire à mon bébé d'arrêter de pleurer, je lui dit qu'il peut pleurer et être en colère. Il peut être écoeuré de tout ça. Merde! il n'a que 3 1/2 ans..C'est un bébé!!! Et bien, croyez-le ou non, je crois qu'Émile n'attendait que ça. Il a pleuré à gros sanglots pendant....une heure!! Je pouvais ressentir tout son désespoir, son impuissance mais aussi sa colère et sa peine. Puis il m'a bouleversée en me disant: " maman, je ne veux pas être un grand garçon". En entendant ce cri du coeur, le mien s'est déchiré. Mon bébé, mon petit garçon ne veut pas être un grand. Pourquoi? Parce que c'est trop exigeant d'être raisonnable durant tous ces traitements. Il est écoeuré de s'entendre dire qu'il a fait ça comme un grand. Il a mal, il est malheureux mais ne doit pas le dire, le vivre parce qu'il doit faire ça comme un grand. Mais mon petit amour a raison. Il n'est pas grand. Et même, je ne connais pas de grand qui serait raisonnable devant cette maudite maladie et ses traitements. Alors, à partir d'aujourd'hui, je lui ai permis de pleurer, de dire qu'il n'aime pas ça, d'exprimer verbalement ou non-verbalement sa peur, sa colère et son chagrin. Une situation anormale est anormale. Émile a donc le droit de la trouver difficile. Ensuite, il ne veut pas devenir un grand parce que je lui dis qu'il doit prendre ses médicaments pour guérir et devenir grand. J'ai oublié que dans la tête de mon petit homme, le temps est infini. Alors lorsque je lui dis cela, il peut penser qu'il en a pour toute sa vie. Je me suis donc empressée de le rassurer en lui disant que ça ne sera pas toujours comme cela et que bientôt, il sera guéri et ne prendra plus de médicaments.
Je ne sais pas si c'est le temps ou cette débâcle d'émotions qui a aidé pour bébé mais ce soir, il a mangé comme un ogre (en tout cas, un petit ogre!) et a écouté un film assis sur la chaise berçante. Il nous a même parlés. Finalement, il s'est endormi dans les bras de son père avant d'aller dormir dans son lit où on a eu droit à une dernière crise de larme. Mais pleure mon bébé car tu as mille raisons de le faire...Un jour tu en riras!!!

13 commentaires:

Anonyme a dit...

Tu sais Louiselle je viens de te lire et je pleurais comme un bébé.
C'est tellement difficile pour un petit garcon de 3½ ans de vivre tout ca et aussi pour sa famille.
Je suis de tout coeur avec toi et avec Émile, je vous fais un GROS CALIN FORT FORT FORT. BISOU ma chère cousine.


Josée Vézina fille de Camille

Anonyme a dit...

Bonjour Louiselle, c'est le plus beau geste et le plus difficile à faire que de permettre à son enfant de pouvoir vivre sa souffrance. Tu es une belle preuve que nous avons le pouvoir de changer les choses pour le mieux. Tu viens probablement de changer sa vie. Vous êtes tous les deux de vrais bon parents.

Josée Plourde a dit...

C'est fou comme on ne pourrait penser que les enfants ont ces raisonnements....Tout ce qu'il a pu avoir comme réflexion, à 3 ans et demi seulement...

J'imagine, j'espère plutôt, que ces paroles, dites par maman, changeront la vision de la vie d'adulte pour le petit Émile.

Louiselle et Charles, nous sommes nombreux à penser à vous, lâchez pas, votre petit poul vous en sera tellement reconnaissant plus tard­. Il sait déjà, comme nous tous, que vous êtes des parents formidables !

Daniel a dit...

Encore une fois mes yeux ses ont remplis et ....Ce doit être comme une délivrance pour ce petit de pouvoir pleurer (extérioriser) sa peine, son anxiété, etc... C'est beaucoup sur les épaules d'un petit bonhomme de faire comme un grand.

Tu es très courageux Émile, très bientôt ce sera fini les médicaments et tous ces examens.

Anonyme a dit...

Louiselle,

BRAVO, BRAVO, BRAVO, pour cette extraordinaire illumination. Je n'en reviens pas comme les enfants comprennent les choses avec leurs petits yeux, les assimilent d'une façon parfois déconcertante. Toutes vos paroles qui ne servaient qu'à l'encourager, il les interprétait tellement autrement, voulant vous rassurer, vous faire plaisir à sa façon. Il vous aime beaucoup votre fils ! Mais, effectivement, le plus beau cadeau à lui faire était aussi de lui permettre d'être petit. C'est vraiment un grand petit homme et vous êtes vraiment des supers parents. Toute une leçon de vie qui s'apprend à coups de poing mais qui vous fera tous grandir.

Je pense à vous beaucoup et je vous souhaite encore une fois beaucoup de courage. Je crois que le soleil commence à rayonner un peu plus fort autour de vous. Ne lâchez pas, profitez de chaque instant, on vous soutient tous, que ce soit de près ou de loin.

Lise xx

Annie a dit...

Une chaine de pensées positives est démarrée sur le Net. Laissez vous porter par ces énergies massives qui vous supporteront et accompagneront Émile sur son chemin de vie.
Nous sommes avec vous de tout coeur et bon courage au quotidien!

Anonyme a dit...

Dit à Émile qu'en lisant ton message, tante Ruth et oncle Yvon ont pleuré avec lui, quand on est grand ça fait du bien parfois de pleurer.Je vous embrasse bien fort et je vous serre dans mes bras toute la fmille. Gros bisous Tante Ruth

Anonyme a dit...

Bonjour Louiselle et Charles,quoi vous dire après cette journée d'hier.La réaction d'Émile vaut toutes les prières du monde perdues dans l'univers.Que le ciel vous bénisse et vous entende,je vous embrasse.
Carmen à Quebec.

Anonyme a dit...

Ça ne peut pas durer ainsi...
Je vais faire comme Emile et me choquer. Peut-être qu'il en sortira du positif comme ça lui arrive à lui.
Je sais, au plus profond de moi, que ce n'est qu'une question de temps avant que tout revienne dans l'ordre, que le cher trésor cesse de souffrir et ses parents aussi.
Je prie pour que ça se produise bientôt...
Louiselle, vous devriez vous lancer dans l'écriture de roman car vous réussissez à me faire pleurer à chaque matin, depuis quelques temps.
Merci de nous tenir au courant...
Allez...hops....un p'tit coup de prières pour que la maladie soit plus facile à supporter, pour tout le monde.

thalye a dit...

Très touchant...j'envoie plein d'ondes positives pour Émile, mais aussi pour Maman et Papa!! ++++++++++++++++++++++++++++++++++

Thalye xxx

Magique a dit...

Je trouve que maman est particulièrement lumineuse et à l'écoute de son petit homme. Et je trouve que vraiment, tit homme l'a pas facile :(

Je vous lis quotidiennement et je pense fort fort à vous tous.

Anonyme a dit...

Bonjour, je lis votre blog quotidiennement car l'histoire de votre fils me touche. c'est ce soir parcontre que je decide de vous ecrire un mot. J'ai moi-meme eu la leucemie et suis maintenant guerit. Quel beau cadeau vous avez fait Louiselle a votre fils en le laissant pleurer. Effectivement, il a droit d'etre petit et non un grand garcon. Continuez votre belle bataille! Emileman est si bien entoure que ca ne peut que l'aider :) Nos ondes sont avec vous +++++++++++++++++++++++++++
C.

Anonyme a dit...

Bonjour à vous tous
Ce matin je veux partager cette prière pour ÉMILE
Seigneur,veille sur Émile, accord réconfort à`Louiselle et Charles et toute la famille soulage Émile de sa maladie qui souffre physiquement et intérieurment pour qu il retrouve son BEAU SOURIRE ET SURTOUT SES FORCES POUR FAIRE UNE VIE PRESQUE NORMALE car il digne d une aide spécial de ta part,il à`doit de vivre heureux avec sa famille.
Je vous aime beaucoup et TOI SUPER ÉMILEMAN GRAND BATAILLEUR GROS BISOU XX
Claudette