mardi 3 avril 2007

Les amis d'Émile (83)

03/04/2007 Voilà, nous sommes à la veille de notre départ pour Québec. Première visite de contrôle depuis la fin de la phase d'induction. Comment je me sens?... Stressée et anxieuse. Tout d'abord, en plus des multiples produits de chimio, il y aura également la pontion lombaire avec un traitement intrathécal ainsi que la pose d'un nouveau tube naso-gastrique. Ce qui signifie donc 5 à 6 jours d'effets secondaires et de malaises pour notre petit homme. Il y a aussi la peur, l'appréhension des résultats de la ponction. Même si on sait que tout semble bien se dérouler, il reste toujours un petit doute, une crainte sournoise au fond de moi: est-ce que la maudite maladie est revenue. Le mot rechute me fait tellement peur. Et nous n'avons aucun contrôle!... Je vous avoue qu'il m'arrive de vivre des moments tellement intenses et déprimants que les tripes me font mal. Je ne suis pas capable de m'imaginer sans mon bébé. Alors ce mot tant détesté m'effraie d'autant plus. Mais voilà, il faut passer par là et pour mon bébé, je suis prête à me botter le d....... afin que son courage, sa souffrance et ses efforts ne soient pas vains. Alors demain, nous partirons vers Québec de belle humeur et jeudi, nous vivrons ensemble cette longue journée. Je prie donc notre Seigneur, dans cette période de Pâques, pour qu'Il soit bon envers nous et nous envoie des résultats encourageants....Amen
En terminant, je vous fais un cadeau de Pâques i.e. deux photos de notre petite face joufflue, souriante et sans tube. Quelle bouille!


Du nouveau sur le site de la campagne de levée de fond au sujet de l'activité au salon L, allez voir!

12 commentaires:

Sylvie a dit...

Qu'il est beau votre fiston!!

Je vous envoie des tonnes d'ondes positives pour demain. Mon bébé à moi (7 ans) a été hospitalisé au Chul à l'automne dernier pour un bronchospasme sévère. Je suis passée tous les jours devant l'unité d'onco et devant la clinique externe d'onco, sans savoir que je "connaîtrais" un enfant qui les fréquenterait. Je vais penser à vous. Vous savez, je ne suis pas passée par où vous passez mais je peux tellement comprendre les hauts et les bas émotionnels que ça peut amener, l'angoisse, l'anxiété, la douleurs aux trippes... Prenez une minute, une heure, un jour à la fois, le temps peut être long pendant les périodes de traitement mais il passe si vite!

Je vous souhaite du courage, je sais qu'Émile sera bien entouré, j'ai déjà hâte de lire les prochaines nouvelles! Bonne route!

Caro a dit...

Bonjour à vous,

Merci pour le gros thermomètre...
A la lecture de l'horaire qui s'envient je crois que je suis aussi angoissée que vous, je suis certaine cependant que vous aurez de bonnes nouvelles... Il faut rester positif. Grosses bises à Émile

Anonyme a dit...

Bonjour à vous trois, un petit mot pour vous dire que je suis avec vous en pensés pendant votre séjour à Québec. Cela me fait toujours un petit pincement lorsque vous parler du Chull. Le personnel est vraiment extra et le service très professionnel. Cependant, les pincements, l'angoisse de ne pas savoir, la peur de perdre ton enfant qui te hante, voir souffrir ton enfant qui est insupportable... Comme je vous comprends, l'histoire est différente mais les sensations sont similaires.

Hier, j'écoutais Donnez au suivant et c'était l'histoire d'un petit garçon de 5 ans qui est atteint de leucémie. J'ai trouvé cela très touchant et j'ai beaucoup pensé à vous. J'aimerais bien pouvoir Donner au suivant davantage vous concernant. Je peux juste être avec vous en penser et prier pour le bon déroulement de la maladie d'Émile. Dans l'émission on peut voir que les parents et le petit garçon apprécient maintenant davantage les petits moment de la vie qui avant la maladie semblaient "normal" mais après la maladie n'ont plus la même saveur. C'est tellement vrai !!!!

Je vous embrasse et vous souhaite un beau séjour malgré tout.

Je vous trouve très courageux dans cette histoire.

Karine Plourde

Anonyme a dit...

Bonjour à vous deux et à Émile,

Nous serons en pensée avec vous tout au long de ces deux jours. Tout ce que nous espérons pour vous et surtout pour Émile c'est que tous les résultats soient parfaits. Il n'y a pas un enfant sur la terre qui mérite de souffrir et ça peut importe le degré de souffrance. Nous nous croisons les doigts....
Bon voyage!

Anonyme a dit...

Bonjour à vous deux
Juste pour vous dire que mes pensées seront avec vous pendant ses deux jours.Toutes mes prières sont pour vous car je sais que l 'angoisse est grande pour vous deux, Émile votre grand batailleur vas se battre avec vous ,par votre force et votre grand courage.Je vous embrasse.
Claudette

Anonyme a dit...

Au moment où j'écris ces lignes, vous êtes déjà en route vers Québec pour les soins spécifiques qu'Émile doit recevoir. Bon courage à vous trois. Merci de nous partager ce qui se vit dans l'intimité de vos coeurs de parents. Malgré notre grande impuissance nous demeurons unis à vous par la pensée et la prière. En ce jeudi saint (demain), je demande à Jésus tout Amour et souffrant, d'accompagner Émile d'une façon toute particulière tout au long de ces traitements.
Tendresse...tante Judith!

Josée Plourde a dit...

Bonjour à vous trois !

Émile est tellement joli avec ses petites joues un peu plus rondes !:)

Toute cette anxiété et ce stress que vous vivez en traversant le parc........... je voudrais pouvoir l'apaiser un peu. Je voudrais tant pouvoir en faire davantage pour vous........

Je ne peux que continuer de vous envoyer mes ondes positives et mes pensées. Bon courage encore une fois et souvenez-vous que le calendrier des jours de traitement descend, y a ça de positif.

bisousxxxxxxx

Anonyme a dit...

Bon courage a vous deuxLouiselle tu es une femme avec un grand coeur. Une mere ne peu que souffrir de voir son petit,trésort comme ca maisce donner du temps, et espéré qu,un jour cela sera derrière vous. Nous somme avec vous dans nos pensée et prière.
Tendresse luce

justine a dit...

bravo maman!j'ai encore pleurer c'est très difficilt pour moi de voir que je ne suis pas là bas avec vous pour mon petit bébé d'amour

je vous embrasse tendrement justinette
xoxo

Karine a dit...

++++++++++++++++++++++++++++++++
Des milliers d'ondes positives pour vous et votre beau Emile...Plus je vous lis, plus je sais que je ne peux pas savoir comment je réagirais en étant à votre place. Ma fille a 30 mois et évidemment comme tous les parents on s'inquiète au moindre bobo...Je vous souhaite vraiment que tout se passe pour le mieux. Bon courage !

Anonyme a dit...

Bonjour Charles et Louiselle, nous sommes jeudi et toutes mes pensées sont pour vous trois aujourd'hui. Je comprends ton inquiétude Charles pour le mot rechute , c'est vrai que ca fait mal et peur ce mot, mais continu à être positif et pense à la guérison. Tu sais, on donnerait notre vie pour nos enfants pour ne pas les voir souffrir, mais accroche-toi à ce que tu peux lui apporter et je suis convaincu que la vie te rendera ce que tu désires. Je fais baptiser mon petit garçon Dimanche et je peux t'assurer qu'il y aura une grosse prière pour ton fils adoré. Je suis de tout coeur avec vous et je vous lis à chaque jour avec une grande hâte.

Ne vous découragé pas....vous êtes des parents formidable.

Nancy Girard xxx

Anonyme a dit...

Il est vrai que le plus difficile à vivre c'est de se sentir impuissant,incapable d'influencer le processus. Mais certains (Européens surtout) prétendent que nous pouvons avoir un pouvoir sur la maladie qui s'exprime en nous. Ce serait fantastique car au moins on pourrait se sentir actif, moins impuissant, être combattant au lieu de subir ce qui se passe. Il n'y a certainement pas de danger à essayer.