mardi 11 décembre 2007

Les amis d'Émile (163)

11/12/2007 Plus que 11 jours avant le 22 décembre, date mémorable et en même temps effrayante. Cela fera un an que notre garçon se bat contre cette maudite maladie. Un an que nous pataugeons dans l'oncologie: chimiothérapie, effets secondaires, peur de la récidive, peur que la maladie gagne la bataille...Durant tout ce temps, la vie doit continuer. Émile veut qu'elle continue alors...on essaie de vivre normalement, de travailler, de s'occuper des autres enfants, de ne pas trop penser et d'avancer, toujours avancer. Mais le temps des fêtes n'est pas vraiment un temps de réjouissances pour nous, moi et Charles. Le 26 décembre il faudra aller à Québec pour qu'Émile reçoive son traitement et ponction lombaire le 27 décembre. Par la suite, effets secondaires et nombreux médicaments à donner en plus du travail et la garde de Charles à l'hôpital. L'année 2008 ne s'annonce pas plus gaie que 2007...ou si peu. L'hiver sera très long et pénible à passer. Je m'aperçois que je ne suis pas souvent positive lorsque j'écris le blog. Il faut que je change mes lunettes et que j'essaie de voir différemment cette triste période. Émile a passé une fin de semaine de gros traitement quand même pas trop pire. Il a joué tous les jours et n'a pas arrêté de parler aussi. Il est allé à la garderie quelques heures par jour et a dormi dans son lit chaque nuit (vive l'Ativan). Il est très excité par les fêtes qui s'en viennent et rit souvent avec nous. J'aimerais tellement pouvoir en faire autant...Mais je travaille comme une débile et malgré cela, je n'arrive pas à reprendre le dessus. Lorsque je suis à la maison, je me sens coupable de prendre du retard dans mes dossiers et lorsque je suis au travail, je me sens coupable de ne pas passer plus de temps avec mon petit garçon. Pour agrémenter le tout, Charles n'est pas très disponible et présent. Maudite vie "plate"!!! Alors, j'attends que vous m'écriviez puisque vous réussisez à me remonter le moral par vos commentaires. Je vous en remercie de tout mon coeur. D'ici là, j'essairai de me repépé pour enfin écrire un blog positif.

12 commentaires:

Anonyme a dit...

Salut maraine,
Sa va être dur cette année de passer les fêtes loin de vous Je m'ennui beaucoup. Après ce que je viens de lire j'aimerais tellement être plus près pour pouvoir vous aider et vous encourager. Ne vous décourager surtout pas vous avez surmonté tant d'épreuves il faut continuer à aller de l'avant. Je pense toujours à vous.
Camille xxx

Josée Plourde a dit...

CHère et douce Louiselle,

Dans les yeux d'Émile, l'attente du temps des fêtes ne peut que le réjouir et lui apporter beaucoup de bonheur. Je crois qu'il faut focusser sur l'enthousiasme et la frénésie qu'Émile et les autres enfants aussi. Noël, c'est aussi signe de rapprochements dans les familles, sourires, bonne bouffe, petits bonheurs et moments passés en famille.

Même si vous avez eu la triste nouvelle le 22 décembre, il reste que pour les petits mousses, c'est le temps des fêtes !:) Je t'envoie plein d'étoiles qui pourront remettre la joie de Noël dans ton coeur!

Regarde tout ce qu'il y a d'accompli ma belle! Ça va de mieux en mieux et à travers tout ça, le petit Émile sourit et rayonne toujours dans votre belle et grande famille.

bisouxxxxxxxxxxxxxx

Anonyme a dit...

Je voudrais vous dire bonne chance dans ce que vous vivez. Le but de ce blog n'est pas juste de donner des nouvelles d'Émile, c'est aussi pour écrire ce que vous ressentez pour vous aider dans cette dure épreuve. Je vous lis depuis le début. Je ne rate aucun de vos commentaires... je suis de tout coeur avec vous...
Cynthia xxxxxx

Anonyme a dit...

Salut ma belle grande soeur,
Josee a raison lorsqu'elle ecrit que le temps des fetes est un temps de rejouissance pour tous malgre les mauvais souvenirs qui s'y rattache et les traitements qui continue. Ce sera un moment ideal pour toi de reprendre des forces dans la tendresse et l'amour que te donneront les membres de tes grandes familles. N'oublie pas que c'est dans ta force que ton petit homme vient puiser la sienne et que pour lui noel est magique (et pour les autres aussi). J'ai bien hate de te voir et de te serrer dans mes bras afin de te montrer tout l'amour que j'ai pour toi. Tu verras mon petit soleil t'en donneras aussi. Profites bien de cette periode de rejouissance et concentre toi sur ce qu'il y a de plus beaux : ta famille, tes enfants!! Je t'adore et je pense a vous tout le temps.

Nous vous embrassons
Felix, Isabelle et Samuelxxx

Francine a dit...

Je vous suis à travers vos grandes peines et votre espoir depuis mars dernier car notre famille aussi a reçu une nouvelle qui a chambardé notre vie. Je vous lis régulièrement, car à-travers votre blog je m'accroche tout comme vous à l'espoir. Je peux vous dire que je ressens votre courage malgré les difficultés journalières. Courage petite maman,je poursuis la route en votre compagnie. Tous mes voeux vous accompagnent et que l'année 2008 sois généreuse avec votre belle famille

Anonyme a dit...

Que dire pour vous remonter le moral? Quels mots choisir pour que cette triste période passe sans que de grandes blessures détruisent votre belle famille?
A vouloir trop travailler, il arrive souvent que le corps et l'esprit ne suivent plus. C'est pour cette raison qu'il faut trouver le temps pour une petite escapade avec son amoureux et de belles et joyeuses soirées en famille.Car il ne faut pas oublier que vous avez une famille et que pour un certain temps, il serait sage de faire un choix pour eux.
La route de la guérison suit son cours pour votre petit homme. Sa situation ne fera que s'améliorer durant les prochains mois. Il devient donc urgent de commencer à penser à vous et à votre couple.
Bon courage

Marie-Claude a dit...

Salut ma belle cousine, je sais que ça doit être difficile pour toi d'être positif et il est normal que tu te sentes comme ça. Toutefois tu as une belle période qui s'en vient pour le devenir. Ton petit Émile voit arriver ce temps des fêtes avec joie et bonheur et c'est ce dont vous avez tous besoin. Je vous souhaite un temps des fêtes remplie d'amour et de tendresse. Je vous embrasse tous très fort et gardez courage et espoir.

francois a dit...

Cela fait deja plusieurs minutes que je suis devant mon ecran et je ne sais trop quoi vous ecrire. De loin, géographiquement dumoins, avec la routine et la folie des fetes, on oublie parfois que la bataille n'est pas encore gagnée et que cette dite bataille demande des efforts surhumaines a tous les jours. Il est de ce fait surement ardu de voir le bout du nez de la victoire. Donc, devant ton hurlement du coeur troublant, il me reste qu'a te répéter quelques simples verités. Nous vous aimons, le courage d'Emile est sans limite, nous allons vaincre. Je le repète encore, nous vous aimons, le courage d'emile est sans limite et nous allons vaincre.
Je comprends que ce n'est que des mots, mais je vous les offre en toute sincerité

alp
francois

Anonyme a dit...

Quoi vous dire..... Je ne trouve aucun mot magique simplement vous dire que nous sommes plusieurs a vous lire. A vous envoyer des ondes...

Depuis qq semaines un petit Charles se bat lui aussi au chul à Québec.

Il a sa maman,son frère et sa soeur malheureusement son papa a perdu son combat l'an dernier.

Vous êtes mon inspiration pour lui donner un peu de courage via un ami qui connait cette famille éprouvée tout comme vous.

Il y a un an vous receviez ce diagnostic mais cette année vous déballerez le cadeau d'une année de completé.

Courage vous n'êtes pas seule...

Élaine

jyjoe a dit...

Louiselle, je comprends ton sentiment d'épuisement moral, de travaux inachevés, de manque d'énergie, de déclin affectif, de perte de jouissances de la vie et tellement de petits bouts de phrases comme celles-là qui en disent tellement longs, mais jamais assez profonds... il n'y a que ton coeur et ta tête qui puissent comprendre les non-dits. T'as droit à ça et c'est tout à fait légitime d'être à bout et de ne pas t'imaginer être capable de continuer, mais je te jure Louiselle, que chaque pas que tu fais te fais avancer vers la réussite. Accroche-toi et avance juste un pas à la fois, ne t'en demande pas trop. Pense à toi et cesse de te sentir coupable de ce que tu ne fais pas et ce que tu devrais faire... Regarde derrière ton épaule et vois ce que tu as déjà accompli à ce jour. Y'a sûrement de quoi être fière, non? Dans un an, tu pourras refaire l'exercice et te dire que tu es passée au travers!!! GROS BRAVO!
J.Boivin

Anonyme a dit...

Oui, prenez toute ces belles energies qui vous sont offerte, merci a ceux qui savent si bien exprimer ce que l,ont peux ressentir par la justesse de leurs commentaires.Charle et Louiselle, vous demeurez mes héros dans l'adversité, tous mes voeux vous accompagne .

Clément xxx

Anonyme a dit...

Bonjour Louiselle et Charles, La souffrance c'est dur à vivre, et chacun la vit à sa façon. On peut vous lire, vous comprendre, vous encourager, vous écouter, mais dites-vous que ce que vous faites pour Émile et pour ses frères et soeurs vous le faites bien, avec tout votre amour et votre énergie disponible et cela ils vous en seront toujours reconnaissants.
Oui, Louiselle, c'est dur de voir souffrir un enfant! et oui, tu as le droit d'être en colère, de le dire, de l'écrire. Personne ne peut prendre cette souffrance à votre place. Chacun vit la sienne. Il faut essayer de ne plus regarder vers l'arrière. Ce qui est passé est passé. Il faut essayer de vivre le moment présent. Ce n'est pas facile à réaliser mais en puisant l'énergie auprès de ceux qui vous entourent vous verrez, cela devrait vous aider.
Tu as aussi le droit de dire à Émile que toi aussi tu es fatiguée, épuisée de voir ton petit souffrir, mais quand il sourrit, qu'il rit, profites-en et rit avec lui. Je vous lis depuis le début de cette aventure qui n'aurait jamais dû exister. Personne ne peut mieux que vous 2 savoir quoi faire et comment le faire. La solution vous appartient. Et vous savez que personne n'est préparé à vivre une telle aventure. Vous avez l'espoir de la guérison et c'est cela qui doit vous supporter, vous soulager, vous encourager. Louiselle, essaie de te trouver chaque jour une activié qui te fait du bien et cela devrait aller mieux.
La magie de Noel t'apportera certainement encore bien des forces insoupçonnées.À vous deux et à votre famille, nos meilleurs voeux d'un Noel enchanté et plein d'espoir.
Paulette.